dimanche 29 mai 2011

Stop … ou plutôt … Pause … Dans le polar.


Courez chez votre libraire. Le vrai – le vivant – celui qui a des auréoles sous les aisselles, et non un www. Et commandez-lui (s’il ne l’a pas encore) le dernier Cavanna. Vous vous souvenez, Cavanna. Il est Rital et il le reste et dans le verbe et dans le geste. L’homme aux bacchantes a, reconnaissons-le, fait plus de bien pour nos voisins transalpins que Claude Barzotti. Quand Baru  viendra à Nyons, je lui suggérerais bien d’adapter les Ritals en BD. Je garde l’idée dans un coin de ma tête car nous l’inviterons encore et encore (je parle de Baru, bien sûr). 

Mais, à vous  qui lisez ce blog assidûment[1], je vous suggère de vous plonger dans le dernier livre de Cavanna : Lune de Miel. Juste pour le plaisir… ou plutôt Le Plaisir… ah, non … LE PLAISIR.  Sur ce bouquin, je pourrais en écrire long. Mais, mais, mais… j’ai déjà tendance à  faire long. Alors calmos. Et puis, vous me diriez peut-être : c’est quoi le rapport avec Polar à Nyons ? Aucun. C’est vrai. C’était juste une pause dans PAN. 

Pas tout à fait. J’y pense. En lisant L’empalé, on trouve : « Le trou avec le bâton qui pointait en l’air pissait le sang. Roger a ramassé la serviette dans l’herbe, l’a roulée en boule et pressée sur le trou, tout autour du bout de bois qui, il faut reconnaître, nous faisait vraiment chier. Mais on sait les choses. Par les romans policiers dont nous nous bourrions la tête, nous avions appris que, lorsque le couteau est resté dans la plaie, il ne faut surtout pas tirer dessus pour le sortir de là, car alors ce serait l’hémorragie massive et la mort par connerie et ignorance »[2]

Finalement, on peut l’inviter Cavanna. On a un prétexte en béton. Si, si relisez bien… il a utilisé le mot : policier. Si ça, c’est pas du polar ; j’en perds mon latin. 

Allez , la prochaine fois, je vous parle de PAN… 

Par ChriChri .


[1] Hi… hi… hi… Quel plaisantin !
[2]  François Cavanna, Lune de miel, Gallimard, 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une idée, une suggestion ou bien une remarque...vous pouvez commenter librement !